C’est l’heure de la dĂ©toxđŸ„•

Les changements de saison, au printemps et Ă  l’automne, sont des pĂ©riodes idĂ©ales pour faire une cure Detox. Mais
c’est quoi exactement une Detox ? Boire 1 litre de sĂšve de bouleau ou du jus de citron pendant 15 jours ? Sauter le repas du matin et passer 2 heures Ă  la salle de sport ? Prendre des complĂ©ments alimentaires, des jus d’artichaut, faire une monodiĂšte de pommes de 3 jours ou un jeune sec jusqu’Ă  ce que le soleil revienne ?
En star du printemps, le mot « Detox » fait la Une de tous les magazines, dans lesquels on trouvera autant de conseils diffĂ©rents que d’auteurs de ces articles « santĂ© ». Halte aux idĂ©es reçues ! On fait le point sur un phĂ©nomĂšne certes « tendance » mais dont les vertus sont sans conteste. Il y a des rĂšgles Ă  respecter si l’on veut faire un nettoyage efficace de son organisme et lui redonner son pouvoir !

Tout d’abord, c’est quoi la dĂ©tox ?

Je dirais mĂȘme qu’avant de parler de DE-tox, il faut parler de « tox ».
Ce sont les toxiques et les toxines, pour faire simple : des dĂ©chets. 
Soit, ils sont produits par notre organisme (toxines) et rĂ©sultent de l’activitĂ© normale de nos cellules, soit ce sont des dĂ©chets exogĂšnes (toxiques) qui sont d’origine externe, tels que la pollution, l’alcool, le tabac, les pesticides, les additifs alimentaires, 

Notons aussi que d’autres facteurs entraĂźnent une toxĂ©mie, bien malgrĂ© nous parfois : 
– le stress en tĂȘte de liste, 
– le manque d’oxygĂ©nation, 
– le manque d’activitĂ© physique, 
– de mauvaises associations alimentaires, 
– la suralimentation,
– le manque de sommeil, 
– etc, etc, etc


Il est normal que notre corps ait Ă  faire Ă  la plupart de ces dĂ©chets. L’organisme est (normalement) capable de les traiter et de les Ă©vacuer via nos organes filtres (en naturopathie, nous parlons d’émonctoires) que sont : les reins (urine), les intestins (selles), la peau (transpiration, sĂ©bum), les poumons (rejet de COÂČ), le foie. 
Cependant, il arrive que les dĂ©chets qui circulent dans notre corps soient si importants que nos organes se trouvent saturĂ©s et n’arrivent plus Ă  faire leur travail efficacement : ils s’encrassent ! Bonjour amas de cellules graisseuses, au revoir silhouette de rĂȘve !

Pour rĂ©sumer, notre capacitĂ© Ă  Ă©liminer les dĂ©chets doit ĂȘtre supĂ©rieure aux dĂ©chets que l’on gĂ©nĂšre.

Comment faire ? Quelques conseils et explications pour une dĂ©tox rĂ©ussie.🧐

Une dĂ©tox rĂ©ussie est une dĂ©tox qui vous correspond ! Elle doit ĂȘtre individuelle et adaptĂ©e. Rien ne sert de faire comme la copine Simone, car mĂȘme si elle a maintenant une peau superbe et deux kilos en moins, nous avons tous des contraintes diffĂ©rentes, des besoins nutritionnels diffĂ©rents. La vĂŽtre marchera aussi, Ă  condition qu’elle vous convienne.

Une dĂ©tox doit se faire de maniĂšre positive đŸ˜Š, avec enthousiasme, sans contrainte, sans frustration (si, c’est possible, promis !). Il est donc important de choisir le bon moment pour la faire. IdĂ©alement, Ă©viter les pĂ©riodes oĂč sont prĂ©vus les gros repas chez les beaux-parents ou chez tata Jeannine, sauf si vous aimez vous faire du mal.

Il n’y a aucune notion de performance dans la dĂ©tox, simplement prendre soin de soi, de son corps, mais aussi de son esprit. Les rĂ©sultats suivront. 
En résumé : E-cou-tez-vous !

Lors d’une dĂ©tox, on ne change pas toutes ses habitudes du jour au lendemain sous peine de subir l’effet « yoyo » des rĂ©gimes sensationnels promis par les magazines.đŸ€„ Notre corps ne peut pas supporter de tels bouleversements sans nous en faire payer un peu le prix. Au contraire, les transitions se font dans la douceur et la bonne humeur đŸ™‚.

1. đŸš¶â€â™€ïžđŸƒâ€â™€ïž Ton rythme tu respecteras :

Parce que nous n’avons pas tous les mĂȘmes rythmes de vie, les mĂȘmes contraintes, les mĂȘmes niveaux de toxĂ©mie, le mĂȘme niveau d’énergie. Il est important de prendre de le temps d’organiser son programme dĂ©tox :

– DĂ©finir la durĂ©e : pour la premiĂšre dĂ©tox, commencer par une durĂ©e modĂ©rĂ©e, et augmenter Ă  la dĂ©tox suivante (Ă  l’automne đŸ˜Š), 
– Ce que l’on va apporter en plus Ă  notre alimentation đŸ˜‹, 
– Ce qu’on va modifier petit Ă  petit (par exemple : supprimer petit Ă  petit les produits raffinĂ©s pour intĂ©grer des cĂ©rĂ©ales complĂštes, ou demi-complĂštes)
– Les sĂ©ances de sport đŸ€žâ€â™€ïžđŸ§˜â€â™€ïžđŸšŽâ€â™‚ ou/et de dĂ©tente đŸ’†â€â™€ïžđŸ›€que l’on va s’octroyer. 
Tout cela se programme en amont. Jour aprĂšs jour, on apportera de bonnes choses, et on remplacera petit Ă  petit les « polluants ». Car en effet, si l’on veut Ă©liminer les dĂ©chets (toxines et toxiques) et les drainer Ă  l’extĂ©rieur de notre corps, il est primordial de d’abord stopper (ou limiter selon les cas) leur arrivĂ©e !

2.đŸ„‘đŸ„ŠđŸ…đŸ†đŸŒ¶ Aliments biologiques tu consommeras :

On va Ă©viter les pesticides, insecticides, et tous les «cides » qui sont une charge toxique Ă  gĂ©rer pour notre organisme. Ce serait un non-sens de faire une dĂ©tox si l’on ne freine pas l’entrĂ©e de ces toxiques. đŸ™…‍♂
L’idĂ©al Ă©tant de consommer bio et local, mais ce n’est pas toujours possible ! On fait donc au mieux, avec ses moyens. Les lĂ©gumes bio bruts surgelĂ©s (non transformĂ©s) seront toujours beaucoup plus intĂ©ressants que les lĂ©gumes frais non bio qui ont traversĂ© trois pays avant de venir jusque dans nos supermarchĂ©s !

3.Des super-aliments tu incorporeras :

Baies de gogi, graines de courge, de lin, de tournesol, de chia, jus de lĂ©gumes, pollen, graines germĂ©es +++, algues, etc. Il en existe beaucoup. Ils ont pour avantage d’apporter des anti-oxydants, des vitamines et minĂ©raux qui seront des alliĂ©s de choix pour une forme physique et mentale top ! đŸ’Ș

4. âš ïžâ˜ ïž Les additifs alimentaires tu Ă©viteras :

Oui, je sais bien qu’ils sont partout: dans les yaourts, les boissons, les sauces, les gĂąteaux et ils s’invitent mĂȘme (voire surtout) dans la plupart des produits prĂ©tendus « santĂ© Â»đŸ€. Mais ce sont aussi des toxiques (certains plus que d’autres j’en conviens, mais cela prendrait trop de temps d’en dĂ©battre ici), et les limiter sera tout de mĂȘme important, pour les mĂȘmes raisons qu’expliquĂ© prĂ©cĂ©demment.

5. đŸ§˜â€â™€ïž Le temps de manger tu prendras

Pourquoi mastiquer longuement ? Parce que la digestion commence dans la bouche !
Notre salive (1,5 litre sĂ©crĂ©tĂ© par jour !) est chargĂ©e d’enzymes, une substance qui permet entre autres la digestion. C’est le cas notamment des glucides complexes = amidons (pain, pĂątes, pommes de terre, cĂ©rĂ©ales, etc
) qui seront digĂ©rĂ©s en grande partie dans la bouche grĂące Ă  l’amylase salivaire. 
Mastiquer longuement va grandement faciliter le travail digestif. ConsĂ©quences : Moins de ballonnements,moins de fatigue postprandiale (on a tous subi la rĂ©union, formation, ou cours d’aprĂšs repas, oĂč nos paupiĂšres pesaient pas moins de 2kg chacune😮), et donc plus de vitalitĂ© ! 
Le petit plus : la salive contient Ă©galement un antibactĂ©rien naturel, le fait d’insaliver correctement nos aliments dĂ©truira les bactĂ©ries potentiellement pathogĂšnes que nous ingurgitons. 
Donc en plus d’avoir moins de panse, on sera moins malade !

6. âžĄïžâžĄïžâ€” Les dĂ©chets vers la sortie tu conduiras :

Comment ?

D’une part, grĂące Ă  l’eau đŸ’Š : boire en grande quantitĂ© une eau pure et peu minĂ©ralisĂ©e (Mont Roucous, Volvic, RosĂ©e de la Reine
)

D’autre part : grĂące aux plantes đŸŒż ! Elles sont magiques et ont toutes des vertus diffĂ©rentes et puissantes ! Il faut impĂ©rativement se faire conseiller par une personne compĂ©tente (pharmacien, phytothĂ©rapeuthe, naturopathe đŸ˜‰).
Pendant la dĂ©tox, beaucoup de dĂ©chets vont ĂȘtre extraits de nos cellules, tissus, adipositĂ©s (gras !) et remis en circulation dans le sang, et c’est ce que l’on souhaite ! Ils vont donc ĂȘtre Ă©vacuĂ©s par nos organes filtres (=Ă©monctoires, pour rappel : reins, intestins, peau, poumons). Ainsi pour aider ce travail, les plantes seront des aides prĂ©cieuses.

Tous ces conseils sont des recommandations gĂ©nĂ©rales afin d’expliquer un peu ce qu’est la dĂ©tox, et les bonnes pratiques que l’on peut mettre en place. Il est important de rappeler que nous sommes des individus uniques et que chaque programme doit ĂȘtre adaptĂ©, en respectant nos besoins.

Pour une détox réussie, je ne saurai que trop vous conseiller de vous faire accompagner, au moins pour la premiÚre que vous allez entreprendre.

Naturopathes, diĂ©tĂ©ticiens, mĂ©decins, sont Ă  votre Ă©coute pour cela ! đŸ€—

Bonne SantĂ© Ă  tous ! đŸŒŒ